Quel avenir pour la biocosmétique?

23 juin 2007

Organic Cosmetics Breakthrough in Europe

vivaness07_1Europe appears to be leading the world in the construction and opening of mass-market super markets. The rise in consumer want for cosmetic products, which are organic, and sold at reasonable prices is thus being met. One spokesperson from Organic Monitor, the market research analyst company, explained to CosmeticsDesign-Europe that the trend in spreading everywhere from the European market, even to mass retailers like Wal-Mart. She went on to say that the UK are innovators here, pushing the field by opening these kinds of massive supermarkets. Germany is also among the top leaders of this trend. This is, according to Organic Monitor, the field of organic personal care going main stream. Not long ago, these products were only available in specialty stores.

http://www.cosmeticsdesign-europe.com/news-by-product/news.asp?id=75104&idCat=0&k=Asda-Waitrose-organic-shea-butter

Posté par myriammm à 22:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]


20 mars 2007

Amendement de la norme "Hygienic Standards for Cosmetics"

Le 1er juillet 2007, entrera en vigueur la version 2007 de la norme GB 7916-1999 (Hygienic Standards for Cosmetics), qui mettra à jour la liste des ingrédients règlementés dans les cosmétiques. La nouvelle règlementation double le nombre de produits interdits dans la production des cosmétiques (1286 au total).

Source: Le Moci N°1789 - 8 mars 2007

Posté par myriammm à 23:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 mars 2007

Les silicones préoccupent l'industrie de la beauté

L'ingrédient est incontournable mais critiqué pour ses effets sur l'environnement. Les industriels recherchent des alternatives, telles certaines huiles végétales.

Mais que reproche-t-on au silicone ? De n'être pas bio-dégradable, pour l'essentiel. Du coup, même si aucune réglementation contraignante n'est attendue, la R&D des industriels travaille à des produits de substitution, comme certaines huiles végétales telles que celles de tournesol, palme, abricot, olive, etc. L'Oréal pourrait ainsi lancer, selon une information exclusive LSA, ses premiers shampoings sans silicone au second semestre 2007.

Pour autant, les produits de substitution risquent d'avoir du mal à faire oublier les avantages de l'ingrédient silicone. Ses propriétés de réparation de la fibre, de démêlage, de lissage de pointes pour les seuls produits capillaires - sans parler des crèmes -  de même que sa stabilité dans le temps, son innocuité pour l'homme et son faible coût en font encore un produit incontournable.

Si les huiles végétales semblent bien représenter la voie d'avenir des cosmétiques, cette piste est à emprunter avec grande prudence.

Ce sujet est développé par Christine Riste dans l'édition magazine de LSA du 1er mars 2007, pages 20 à 22.